Regards croisés (1) : Retour sur le benchmark national des IDEX

La situation institutionnelle des sites universitaires français est actuellement en recomposition profonde (état des lieux en document attaché en fin d’article). Le COS et les groupes de travail toulousains ont souhaité éclairer leurs réflexions au regard de certains regroupements. Durant le mois de septembre, les membres des groupes de travail et du CA de l’Université Fédérale ont auditionné plusieurs responsables d’universités françaises porteuses d’un IDEX dans le cadre d’un benchmark national. Six établissements ont été passés à la loupe :

  • Quatre université fusionnées : Université Aix-Marseille (Yvon Berland, Président AMU) ; Université de Bordeaux (Claude Dupuy, ex-Vice-président du Conseil d’Administration de l’Université Bordeaux 4) ; Université Grenoble-Alpes (Patrick LEVY : Président de la COMUE GA, Lise DUMASY : Présidente UGA, Joris BENELLE : DGS UGA, Marie Laure ATTAL-FOUGIER : pilotage fusion) ; Université de Strasbourg (Bernard Carrière, ancien Président de l’Université, Serge Potier Vice-Président délégué aux investissements d’avenir, Olivier Guyot Directeur exécutif de la Mission Investissements d'Avenir).
  • Une université sous statut de Grand Etablissement : Université de Lorraine (Pierre Mutzenhardt : Président, Martial DELIGNON : 1er Vice-Président)
  • Une ComUE de type confédéral : Université Paris Saclay (Gilles Bloch, président de l’Université Paris-Saclay et de la Fondation de Coopération Scientifique.)

Deux séries de questions ont été abordées, tout d’abord au niveau de l’établissement : Processus de regroupement ; Organisation, gouvernance, fonctionnement ; puis au sujet de l’IDEX : Périmètre institutionnel, gouvernance ; Périmètre d’excellence, programmes. Les tableaux ci-dessous opère une rapide synthèse de ces éléments*.

* Une version plus détaillée des résultats du benchmark se trouve dans la rubrique Ressources du site, accessible par identifiants.

Aix-Marseille Université Université fusionnée

Regroupe : Univ de Provence, de la Méditerranée et l'université Paul-Cézanne

Autres établissements : IEP, Ecole centrale

Structuration interne : 19 composantes et 5 pôles de recherche

Subsidiarité sur les composantes avec dialogue de gestion

Affectation aux composantes : Masse salariale, plafond emplois, budget global

IDEX Porté par AMU

Pilotage : comité de pilotage (AMU, CNRS, INSERM, IRD, CEA, IEP, Ecole Centrale, APHM)

Sélection : comité de pilotage après rapporteurs extérieurs

Bénéficiaires IDEX : membres du comité de pilotage

Périmètre excellence : au départ, périmètre défini, mais la réalité des AAP montre que sur 110 Unités, 100 ont obtenu des financements.

Université de Bordeaux Université fusionnée

Regroupe : Univ. Bordeaux 1, 2, 4

Autres établissements : Univ Bordeaux 3, INPB, IEP

Structuration interne : 4 collèges, 3 dépts. de recherche

Subsidiarité : forte sur les collèges

Affectation aux collèges : Masse salariale, plafond emplois, budgets, délégation de signature convention, etc.

IDEX Porté par l’université fusionnée

Pilotage : Comité de pilotage - fondateurs de l’IDEX (NUB, Univ Bx 3, INP, IEP, Agro, CNRS, INSERM) ; Comité stratégique, comité audit, comité opérationnel

Bénéficiaires IDEX : fondateurs + partenaires (CHU, INRIA, etc.)

Périmètre excellence : axes stratégiques

Université de Grenoble-Alpes Université fusionnée

Regroupe : Univ. Grenoble 1, 2, 3

Autres établissements : INPG, IEP, Univ. Savoie

Structuration interne : 24 composantes, 6 pôles de recherche

Subsidiarité : forte autonomie des composantes

IDEX Porté par la ComUE

Pilotage : COPIL - fondateurs de l’IDEX (UGA, INPG, IEP, Archi, CNRS, INRIA, INSERM, CEA, IRSTEA, CHU)

Conseil scientifique international, comité exécutif

Gestion opérationnelle : COMUE / UGA / INP

Sélection : comité exécutif après pré-sélection par le CAC

Bénéficiaires IDEX : fondateurs + partenaires (Univ. Savoie, art, etc.)

Périmètre excellence : axes stratégiques, actions ciblées

Université de Lorraine Grand Etablissement

Regroupe : Univ. Nancy 1, 2, Univ Metz, INPL, ENIM, Mines Nancy

Autres établissements : Agroparis tech et Georgiatech

Structuration interne : 8 collegium, 9 pôles de recherche, directoire pour l’articulation recherche/formation

Subsidiarité : forte sur les collèges, l’existence de certains collèges est fixée dans le décret

Affectation aux collèges : Masse salariale, plafond emplois, budgets, délégation de signature convention, etc.

I-SITE porté par le GE

Pilotage : COPIL - fondateurs de l’ISITE (UL, CHU, Agroparis tech, INRIA, CNRS, INSERM, INRA, etc.) Comité exécutif

Sélection : avis CAC, COMEX, rapporteur ext.

Bénéficiaires ISITE : fondateurs + partenaires

Périmètre excellence : défis sociétaux, labellisation de grosses opérations

Université Paris Saclay ComUE de type confédéral

Regroupe : Univ. Paris Sud, UVSQ, 10 grandes écoles, 7 organismes de recherche

Structuration interne : 8 schools, 10 dept. Recherche

Délivre : Doctorat et 80% Master (cible initiale à 30%); travail en cours sur les licences

IDEX Porté par la ComUE

Pilotage : comité de pilotage (définition du PSAM) – fondateurs

Comité exécutif

Sélection : jury externe pour les grosses opérations (croisement des avis avec avis des départements;  DRDV fait la sélection finale)

Bénéficiaires IDEX : fondateurs

Périmètre excellence : axes stratégiques (LABEX et LIDEX)

Université de Strasbourg Université fusionnée

Regroupe : Univ. Strasbourg 1, 2, 3

Autres établissements : INSA, UHA, Archi

Structuration interne : 9 collegium (formation et recherche)

Subsidiarité : les collegium sont des lieux d’expertise

Dialogue de gestion direct avec les 38 composantes. Pas de redistribution de postes

IDEX Porté par UNISTRA

Pilotage : comité de pilotage (UNISTRA, CNRS, INSERM, HUS)

Sélection : instances de l’UNISTRA après pré-sélection par les collegium

Bénéficiaires IDEX : fondateurs + UHA, INSA, Archi, etc.

Périmètre excellence : les unités de recherche Labex + démarche excellence inclusive + leviers. Importance dans la création de l’identité de l’université

Constat général

Au terme de ces échanges deux conclusions s’imposent :

  • Aucun site ne présente d’innovations majeures au regard des actions IDEX mises en œuvre à Toulouse (sauf les opérations prioritaires de Saclay)
  • Aucun site n’a défini de périmètre d’excellence a priori ou de manière figée. Dans l’AAP IDEX2, il est d’ailleurs défini comme « l’ensemble des actions prévues par le projet et financées par les crédits issus du PIA. Il englobe les projets de LABEX et d’IDEFI sélectionnés ».

Le problème principal du site toulousain tient bien à l’absence de gouvernance suffisamment intégrée dans l’université cible.

 

Icône PDF etat_des_lieux_sites-francais-fusionnes-ou-non.pdf
Etat des lieux sites fusionnés ou non
08/10/2016 Visualiser le PDF

 

Une idée, une réaction ? Faites-nous part de vos commentaires en contribuant dans la boite à idées.

 


Voir aussi...